STAGES/EMPLOIS ANNONCES
Accueil » Bouaké : L’agence Inovi’s prône la cohésion sociale à travers un défilé de mode
Culture

Bouaké : L’agence Inovi’s prône la cohésion sociale à travers un défilé de mode

photo

Inovi’s est une agence de mannequinat fondée par Dosso Aboubacar Sidiki et basée à Bouaké. Cette agence spécialisée dans la formation de mannequins et d’hôtesses a organisé le samedi 25 septembre 2021 dans la capitale du Gbêkê, un défilé de mode dénommé Klaman Fashion Show. Klaman Fashion Show qui est à sa première édition a pour objectif de favoriser la cohésion sociale entre les peuples de Côte d’Ivoire à travers la diversité culturelle. D’où le thème : « La culture africaine, facteur de cohésion sociale ».

Au-delà de son caractère glamour, c’est un véritable message que les organisateurs veulent véhiculer à travers cette cérémonie. « Le message qu’on a voulu transmettre à travers ce défilé, c’est la diversité culturelle que nous avons en Côte d’Ivoire et qui peut favoriser cette cohésion sociale », a déclaré Dosso Aboubacar Sidiki, fondateur de l’agence Inovi’s et initiateur de ce projet.

M. Dosso indique qu’il était également question de promouvoir les alliances inter-ethniques qui pourraient jouer un rôle prépondérant dans une Côte d’Ivoire qui après des années de crise est toujours à la recherche de cette cohésion sociale. « Chez nous en Afrique, quand il y a querelle entre deux groupes qui sont en alliance, les querelles se résolvaient facilement à l’amiable. On s’asseyait, on discutait, et puis ça passait », a-t-il signifié.

Pour ce jeune entrepreneur, les alliances inter-ethniques pouvaient aider la Côte d’Ivoire à retrouver rapidement cette cohésion sociale qui s’est effritée du fait de la crise politique que le pays a connu. « On s’est demandé, pourquoi ne pas user des alliances inter-ethniques pour pouvoir résoudre tous ces problèmes qu’il y avait entre les peuples ? », a suggéré Dosso Aboubacar Sidiki.

Rappelons que c’est le foyer des jeunes du quartier Kôkô qui a abrité cette prestigieuse cérémonie au cours de laquelle 12 stylistes et 3 accessoiristes venus de Bouaké et d’Abidjan ont présenté leurs différentes collections composées de tenues traditionnelles, de tenues de soirée et de tenues modernes. Une sorte de panache de la culture africaine et la modernité. Nous souhaitons bon vent à Klaman Fashion Show et rendez-vous certainement à l’année prochaine pour la deuxième édition.   

GEORGES KOUASSI

redaction@gbeke.net