STAGES/EMPLOIS ANNONCES
Accueil » BOUAKE : L’ONG TERE entame une vaste campagne de sensibilisation contre la COVID-19
Actualités Société

BOUAKE : L’ONG TERE entame une vaste campagne de sensibilisation contre la COVID-19

L’ONG TERE a entamé samedi 14 mai 2022 une vaste campagne de sensibilisation contre la COVID-19 dans la commune de Bouaké dans le cadre du projet « Engagement citoyen » initié par le projet d’infrastructures pour le développement et la compétitivité des agglomérations secondaires (PIDUCAS).

Cette organisation non gouvernementale a mobilisé plusieurs dizaines de femmes à son siège du quartier Koko pour attirer leur attention sur la persistance de cette pandémie et la nécessité pour elles et la population toute entière de continuer à appliquer les mesures barrières afin de ne pas s’exposer à la contamination.

« La maladie à coronavirus n’est pas finie. Elle est encore là. Donc respecter les mesures barrières. Lavez-vous régulièrement les mains à l’eau et au savon pour éviter la propagation du virus, portez un cache-nez et surtout faites-vous vacciner, c’est gratuit », a recommandé le responsable régional du PIDUCAS, Judicaël Brou Boka, qui a été convié à cette activité de sensibilisation contre la COVID-19.

Après cette entame, les membres de l’ONG TERE vont étendre leur action à l’ensemble des quartiers de la ville de Bouaké. Elles vont investir, notamment, les marchés, les gares routières et les ménages pour informer et sensibiliser les populations sur le danger que représente la maladie à coronavirus et les mesures à adopter pour ne pas se faire contaminer et contaminer les autres.

« Les hautes autorités du pays, notamment, le chef de l’Etat et le ministre de la santé, ont toujours demandé aux populations de se protéger contre le coronavirus qui est une maladie grave. Mais j’ai l’impression que les populations, notamment, les femmes n’entendent pas. Nous allons prendre notre bâton de pèlerin pour investir les marchés et les lieux publics pour informer et sensibiliser les populations et leur faire comprendre que le coronavirus est une sale maladie contre laquelle il faut se protéger en observer les mesures barrières », a indiqué la présidente de cette organisation de la société civile, Alizata Tapsoba (dite Tata Tapsoba).

Selon M. Boka, le projet « Engagement citoyen » consiste à mobiliser les populations des deux villes pilotes du PIDUCAS, notamment, Bouaké et San Pedro, autour des infrastructures réalisées par le PIDUCAS afin d’en assurer la préservation.

Source : AIP