STAGES/EMPLOIS ANNONCES
Accueil » BOUAKE : Le Premier ministre procède ce lundi au lancement officiel d’un Programme stratégique sur l’aquaculture
Actualités Développement

BOUAKE : Le Premier ministre procède ce lundi au lancement officiel d’un Programme stratégique sur l’aquaculture

Selon une note d’information du Centre d’information et de communication gouvernementale (CICG, le Premier ministre, Patrick Achi, procède au lancement officiel du Programme stratégique de transformation de l’aquaculture en Côte d’Ivoire (PSTACI), ce lundi 1er août 2022 à la station piscicole de la Loka, dans le département de Bouaké.

Ce Programme s’inscrit dans le cadre de la promotion de l’aquaculture durable et vise à combler le déficit en produits halieutiques. Le PSTACI permettra à la Côte d’Ivoire de produire environ 500 000 tonnes de poisson à l’horizon 2030, avec une chaîne de valeurs estimée à 825 milliards de FCFA.

Ce programme devrait permettre de réduire significativement les importations et atteindre l’autosuffisance alimentaire dans ce domaine. Il permettra aussi de stimuler l’investissement dans le secteur aquacole et la création d’emplois pour les femmes et jeunes.

Dans sa phase pilote, avec l’appui d’experts nationaux et internationaux, deux sites ont été retenus à savoir la station piscicole de la Loka (Bouaké), et l’Ecole de spécialisation en pisciculture et pêche continentale de Tiébissou (site de Koubi).

Le PSTACI a été créé par le gouvernement ivoirien dans le cadre de la mise en œuvre du programme ‘’Côte d’Ivoire Solidaire’’ en lien avec la Politique nationale de développement de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture (PONADEPA) qui est le cadre cohérent de programmation des investissements publics et privés dans le secteur des ressources animales et halieutiques, sur la période 2022-2026.

La Côte d’Ivoire, dans sa stratégie Côte d’Ivoire 2030, ambitionne de faire du développement aquacole un instrument privilégié de croissance économique, de lutte contre la pauvreté, de la sécurité alimentaire, et de création d’emplois.

Source : AIP