STAGES/EMPLOIS ANNONCES
Accueil » Festival culturel et sportif de Tafiré « WOBELE »: le Ministre Thomas Camara lance l’édition 2021
Agenda Culture

Festival culturel et sportif de Tafiré « WOBELE »: le Ministre Thomas Camara lance l’édition 2021

photo

« WOBELE » (Ndr: Nous voici en Tagbana ). C’est l’appellation du Festival qui entend valoriser le patrimoine culturel des tafilés (désignation des populations tagbana de Tafiré et des localités environnantes). Créé en 2020, ce Festival sera à sa deuxième édition, les 27, 28 et 29 août 2021, à Tafiré.

Le 16 juillet, a eu lieu à Abidjan la cérémonie officielle de lancement des festivités, en présence du Parrain, M. Thomas Camara, Ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie. La cérémonie a été marquée par des discours protocolaires dont les propos et conseils des chefs de village venus de Tafiré, tenus par Coulibaly Alassane et des Sages conduits par le Recteur Bakary Tio TOURE.

Le Maire de Tafiré, Charles Sanga, au nom des promoteurs du Festival, est intervenu pour faire un état des lieux peu reluisant de la situation de la culture dans la région et appeler au rassemblement pour un sursaut, afin de ne pas laisser mourir ce que le peuple tagbana a de plus cher.

Le Commissaire général de Festival, Coulibaly Ouolo, a présenté les grandes articulations de l’édition 2021 qui connaitra une montée en puissance des prestations de danses et des différentes animations sportives.

Le clou du festival sera le concert artistique donné par l’artiste Tiken Jah Fakoly, le 28 août prochain , à Tafiré. On note aussi que la course de Mobcross verra la participation des meilleurs coureurs avec, encore une fois, le champion ivoirien Sacha Vigneron et des routiers venus du Burkina Faso.

Patron de la Cérémonie, M. Tiémoko Meyliet Koné a été représenté par son fils qui a dit toute la fierté de son père de s’associer à une telle initiative qu’il souhaite voir perpétuer dans le temps. Quant au Parrain, le Ministre Thomas Camara, il s’est réjoui de cette initiative et a donné tout son appui pour la réussite du Festival.

C’est sur des notes de gaité que ce lancement suivi par un public venu nombreux, s’est terminé, principalement animée par les groupes de danses Nangbogo de Soba et Sita de Niakara, appuyés par le balafon de Ngolodougou et le Sita de Sélilé.

Service Comm WOBELE