STAGES/EMPLOIS ANNONCES
Accueil » Transport urbain : La SOTRA lance ses activités à Bouaké
Développement

Transport urbain : La SOTRA lance ses activités à Bouaké

photo-sotra

Le Premier Ministre, Patrick Achi procédera ce vendredi 24 septembre 2021 à la Place du carnaval de Bouaké, au lancement officiel des activités de la SOTRA (Société des Transports Abidjanais) dans la capitale du Gbêkê.

Ce projet tant attendu par les bouakois s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de la mobilité urbaine dans les grandes villes du pays telles que Bouaké, Yamoussoukro, Korhogo et San Pedro. Cette décision gouvernementale répond également à un besoin lié au déroulement de la 34ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2023). Compétition que la Côte d’Ivoire abritera et dont une bonne partie se déroulera à Bouaké.  

Pour cette année 2021, c’est seulement la ville de Bouaké qui  recevra  la SOTRA. Les autres localités concernées seront servies progressivement. « Ce sont au total 73 autobus flambant neufs semblables à ceux d’Abidjan qui arpenteront les rues de la capitale du Gbêkê », avait déclaré le Ministre des Transports Amadou Koné  en mars dernier, lors d’une réunion technique tenue à la préfecture de la région du Gbêkê. Ce déploiement de la SOTRA à Bouaké marque l’engagement de l’Etat à faciliter le déplacement des populations dans les conditions optimales de confort, de sécurité et à moindre coût.

A en croire le ministre, ce projet de plus de deux milliards de FCFA va améliorer la mobilité et la circulation, impacter les résultats scolaires, créer des emplois et donner un élan compétitif à l’économie de la ville de Bouaké.

Le Directeur Général de la SOTRA, Méité Bouaké, a précisé pour sa part que ce projet concerne huit lignes qui traversent la ville de Bouaké d’Est à l’Ouest, du Sud au Nord sur une distance totale de 110 kilomètres. « Il y aura autant de terminus que de lignes. C’est l’hôtel Harmattan qui a été identifié pour servir de gare centrale », a-t-il indiqué.  Voilà une nouvelle qui vient forcément réjouir les populations de Bouaké. Elèves, étudiants, travailleurs et autres usagers pourront désormais se déplacer en toute qui quiétude. 

GEORGES KOUASSI

redaction@gbeke.net