STAGES/EMPLOIS ANNONCES
Accueil » Tafiré : 10 000 arbres plantés par les scouts musulmans de Côte d’Ivoire
Environnement

Tafiré : 10 000 arbres plantés par les scouts musulmans de Côte d’Ivoire

photo

La première édition du camp international de la jeunesse musulmane  dénommé Islamic Rovert Moot tenue du 21 au 28 août 2021 à Tafiré fut l’occasion pour les scouts musulmans de contribuer à la reconstitution du couvert forestier ivoirien à travers le planting de 10 000 arbres dans la localité.

Fondé sur la thématique du développement durable, ce camp organisé par les scouts musulmans de Côte d’Ivoire a été officiellement ouvert dans la cours de la mairie de Tafiré en présence d’un parterre de personnalités.

La première adjointe au maire représentant le maire Sounkalo Coulibaly  a exprimé toute sa fierté de voir Tafiré abriter un tel événement. « C’est un grand honneur pour notre modeste ville de recevoir la première édition de la sortie des scouts musulmans de Côte d’Ivoire », a-t-elle signifié.

Situant pour sa part l’objectif principal de cette activité,  Okagnana, coordonnateur général de ce camp, représentant le président du comité d’organisation, a indiqué qu’il s’agit pour eux de contribuer au reboisement en vue de freiner l’avancée du désert. « Comme nous le constatons depuis notre siècle, on note l’avancée du désert. Donc pour nous les scouts de manière générale et les scouts musulmans de Côte d’Ivoire en particulier, il est nécessaire d’apporter notre touche pour lutter contre cela », a-t-il expliqué.

Prenant à son tour la parole, le commissaire national des scouts musulmans de Côte d’Ivoire, Traoré Ahmed a fait un bref historique de ce mouvement qui selon lui, existe officiellement depuis 2009. Depuis lors, il multiplie les initiatives rien que pour la création d’un monde meilleur, comme le stipule leur slogan ‘’Créer un monde meilleur’’. Le premier responsable des scouts musulmans de Côte d’Ivoire a également précisé que le scoutisme repose sur trois principes : servir Dieu et sa patrie, obéir à la loi scout, servir son prochain.

« Et le troisième principe qui nous réunit ici, qui est celui de servir son prochain, de contribuer justement à créer un monde meilleur qui va permettre non seulement aux générations actuelles mais aussi aux générations futures de pouvoir profiter des largesses et des bienfaits de son Seigneur qui a mis à notre disposition cette belle nature », a-t-il précisé sous le regard bienveillant du président du conseil des scouts musulmans de Côte d’Ivoire, Cheick Diaby Seidou qui a saisi l’opportunité pour inviter l’ensemble des scouts musulmans de Côte d’Ivoire à cultiver le travail et la discipline.

Le Sous-Préfet de Tafiré, Yohou Casimir  a apprécié cette initiative des scouts musulmans à sa juste valeur. « En choisissant d’œuvrer pour un développement durable avec ce programme de planting d’arbres, c’est un geste noble qui se donne pour objectif de préserver la nature et donc de préserver l’homme », a-t-il souligné, non sans féliciter ces jeunes pleins d’ambition et d’opiniâtreté. .

Ce sont environ 600 jeunes scouts musulmans issus de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Sénégal et de la France qui ont participé à cette première édition de l’Ilslamic Rovert Moot qui, outre le planting d’arbres , a été meublé par un atelier sur le développement durable, un autre atelier sur la recherche de l’emploi, des jeux, un festival de danse traditionnelle dénommé le Wabèlé festival de Tafiré.

GEORGES KOUASSI

redaction@kegbe.net