STAGES/EMPLOIS ANNONCES
Accueil » FORAVID 2022 : Le FEM présente les opportunités  de financement pour le développement local
Actualités Développement Environnement

FORAVID 2022 : Le FEM présente les opportunités  de financement pour le développement local

La deuxième édition du FORAVID (Forum Africain des Villes Durables) tenue du 16 au 17 juin 2022 à Abidjan aura permis aux différents porteurs de projets de comprendre les opportunités d’obtention de financement auprès du FEM ( Fonds pour l’Environnement Mondial). C’était lors d’une communication portant sur la thématique : Financer autrement le développement local en Afrique : Instruments, mécanismes, défis et politiques.

Invitée à se prononcer sur cette thématique, Mme Koné Bakayoko Alimanta, secrétaire permanente du FEM en Côte d’Ivoire a fait un déballage des opportunités de financement qui existent au sein de son institution en faveur des projets de développement local. 

Selon elle, il existe trois types de projets que la FEM finance dans un contexte de développement durable et de préservation de l’environnement. « Si vous avez un projet qui va permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serres, ces gaz nocifs qui font que la température mondiale augmente, en ce moment-là, votre projet sera éligible », a-t-elle signifié.

Dans cette optique, le FEM a mis en place un certain nombre de programmes qu’il s’évertue à financer. Il s’agit entre autres du programme à impact de ville durable initié dans vingt-trois pays dont trois africains parmi lesquels figure la Côte d’Ivoire. Il y a aussi un grand programme international dans le domaine de la sécurité alimentaire. Sans oublier le programme dénommé ‘’Abidjan Legacy Program’’ ou Initiative d’Abidjan, lancé récemment lors de la COP 15 à Abidjan. Pour ne citer que ceux-là. Mme Koné indiquera que tous les projets s’inscrivant dans le cadre de ces différents programmes et bien d’autres encore sont financés par le FEM.

A l’en croire, le FEM finance trois types de projets en fonction des tailles. Les petits projets dont le financement va  jusqu’à 50 mille dollars, soit environ 25 millions de F CFA. Il concerne généralement les collectivités locales, les organisations communautaires, les ONG évoluant dans le cadre de l’environnement…avec pour agence d’exécution le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement).

Pour les projets de tailles moyennes qui vont jusqu’à 2 millions de dollars à peu près 1 milliard 200 millions de F CFA, le temps d’exécution est de 12 mois.

Il y a enfin les projets de grandes tailles comme le programme de ville durable qui va jusqu’à 2 millions de dollars à plus avec une durée d’exécution de 18 mois,  et le FEM offre des fonds de préparation de ce type de projet.    

Pour bénéficier de financement pour un projet, la secrétaire permanente du FEM en Côte d’Ivoire s’est voulue claire. « C’est à vous de venir avec vos projets et on va vous guider pour avoir le financement quand vous êtes une organisation légalement constituée, parce qu’on ne donne pas à un individu », a-t-elle précisé tout en  rassurant que le financement existe. «  Nous sommes des financiers, nous sommes logés au ministère de l’économie et des finances et on a des ressources », rassure-t-elle.

Rappelons que de 1991 à ce jour, le FEM a financé plus de 330 projets dans son programme de micro financement.

GEORGES KOUASSI

redaction@gbeke.net