STAGES/EMPLOIS ANNONCES
Accueil » BOUAKE : Le RAIDH organise une journée porte ouverte sur les forces de défense et de sécurité
Société

BOUAKE : Le RAIDH organise une journée porte ouverte sur les forces de défense et de sécurité

Le Regroupement des Acteurs Ivoiriens des Droits Humains (RAIDH) a organisé mercredi 11 août 2021 à la préfecture de Bouaké une journée porte ouverte sur les forces de défense et de sécurité dans le cadre du projet « la paix par moi ! » implémenté dans 27 localités de la Côte d’Ivoire.

Cette initiative, qui bénéficie du soutien financier de l’ONG allemande Konrad Adenauer Stiftung (KAS) et de l’Union européenne, a pour objectif de permettre aux populations de mieux appréhender le rôle et les missions des différentes institutions de défense et de sécurité ivoiriennes, notamment, la police, la gendarmerie et les sapeurs-pompiers.

Elle vise également à rapprocher les FDS des populations pour une franche collaboration dans la lutte contre l’insécurité et dans la préservation de la paix et la cohésion sociale. « Nous, nous estimons qu’il faut rapprocher les FDS des populations pour qu’elles puissent collaborer pour combattre plus efficacement l’insécurité et œuvrer ensemble pour la préservation de la paix et de la cohésion sociale », a indiqué le premier responsable de cette ONG de promotion des droits humains.

Le représentant du partenaire Konrad Adenauer, Tibor Siering, a, pour sa part, salué cette initiative du RAIDH qu’il juge opportune en ce sens qu’elle permet à la population de « faire connaissance avec les différents services des FDS et d’installer ou de réinstaller la confiance entre ces deux entités qui sont des acteurs clés de la préservation de la paix et de cohésion sociale ».

Au cours de cette activité, les différentes composantes des forces de défense et de sécurité ont défilé tour à tour devant la population pour présenter leurs différents services et les missions qui leur sont assignées. Cette présentation a été suivie de séances de démonstration pratiques montrant les gendarmes, les policiers et les sapeurs-pompiers en pleine opération sur le terrain.

SOURCE : abidjan.net