STAGES/EMPLOIS ANNONCES
Accueil » Bouaké : La SOTRA recrute 372 agents pour le renforcement de son personnel
Société

Bouaké : La SOTRA recrute 372 agents pour le renforcement de son personnel

photo

La Société des transports Abidjanais (SOTRA) vient de lancer un vaste recrutement pour sa section de Bouaké. Au total, 372 postes sont à pourvoir.Dans une note publiée sur la page facebook de la mairie de Bouaké, le Maire de ladite ville, Nicola Djibo a informé le public de ce vaste recrutement au sein de la filiale SOTRA sise à Bouaké.

Sur les 372 agents à recruter, les postes sont répartis  comme suit.

Secrétaire de Direction : Un (01) Poste

Coursier Planton : Un (01) Poste

Assistante Sociale Chargé (e) de la Gestion du Personnel : Un (01) Poste

Caissier d’Exploitation : Six (06) Postes

Chef de Service Hygiène et Médecine du Travail : Un (01) Poste

Infirmier major : Un (01) Poste

Infirmier : Six (06) Postes

Ambulancier : Deux (02) Postes

Machiniste : Deux Cent Soixante Quinze (275) Postes

Agents Commerciaux (gare centrale) : Quatre (04) Postes

Agents Commerciaux (terminus) : Vingt (20) Postes

Electricien : Sept (07) Postes

Mécanicien : Vingt-Cinq (25) Postes

Pneumaticien : Cinq (05) Postes

Tôlier-Soudeur : Cinq (05) Postes

Aide-soignante : Cinq (05) Postes

Archiviste : Un (01) Poste

Manœuvres : Quatre (04) Postes

Le communiqué indique par ailleurs que Pour plus amples informations, sur les conditions, l’intéressé devra s’adresser à l’Agence Emploi Jeune de Bouake, sise dans les locaux de la Mairie de Bouaké (Ex-Onuci, route d’Abidjan).

Il apparait clairement que les activités de la SOTRA lancées à Bouaké depuis le 24 septembre dernier en présence du premier ministre Patrick Achi sont en train de contribuer significativement au bonheur des populations en termes de facilité de déplacements et de création d’emplois.  Ceci avec une première vague de cent (100) bus présents sur huit (8) lignes. Selon les responsables de la SOTRA, à l’horizon 2023, la compagnie va aligner 400 autobus qui vont opérer sur un total de 10 lignes, avec 1 300 emplois directs et 2 000 emplois indirects créés. Voilà qui promet et laisse entrevoir que le meilleur reste à venir pour les populations de la région de Gbêkê.

GEORGES KOUASSI

redaction@gbeke.net