STAGES/EMPLOIS ANNONCES
Accueil » Bouaké/Fête de l’indépendance : Le préfet Tuo Fozié prône le développement et la consolidation de la paix en Côte d’Ivoire
Développement

Bouaké/Fête de l’indépendance : Le préfet Tuo Fozié prône le développement et la consolidation de la paix en Côte d’Ivoire

photo

Le 61ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire a été célébré ce samedi 07 août 2021 avec la plus grande restriction à cause de la COVID 19. Pour la région du Gbêkê au centre du pays, cette festivité s’est tenue à la 3ème Région Militaire de Bouaké. Elle s’est limitée au salut aux couleurs et a été l’occasion pour le préfet de la région du Gbêkê, Tuo Fozié d’exhorter les populations à s’engager pour le développement mais surtout pour la consolidation de la paix en Côte d’Ivoire. 

C’est par des hommages aux illustres anciens qui ont mené une lutte héroïque aboutissant à l’indépendance de la Côte d’Ivoire, que le préfet Tuo Fozié a entamé son discours à l’occasion de ce 61ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire.

« En effet, nous devons méditer sur leurs parcours qui nous inspirent des sacrifices qu’ils ont consentis pour la cause de la patrie et prendre en exemple leur foi inébranlable en l’avenir de notre pays », a-t-il exhorté avant d’ajouter: « Nourris par cette foi, nous devons également renouveler notre engagement à travailler pour une Côte d’Ivoire prospère, et laisser aux générations futures une patrie où il fait bon vivre ».

Pour atteindre cet objectif, le préfet de la région du gbêkê soutient qu’il faut poursuivre la bataille du développement. « Nos aînés nous ont permis d’accéder à la dignité pleine et entière d’hommes libres et de citoyens. Il nous faut continuer la bataille du développement », a-t-il prôné. « Et c’est dans cette dynamique que la région du Gbêkê est en train de tracer les sillons de son développement en faveur du plein épanouissement de ses populations », a indiqué Monsieur le préfet.

Conscient que la paix est un préalable à tout développement, le préfet Tuo Fozié a vivement exhorté les populations à la consolider en s’y engageant corps et âme. « Je voudrais, au nom du président de la république S.E. Alassane Ouattara et du premier ministre, vous exhorter à  vous engager corps et âme pour la consolidation de la paix dans notre pays », a-t-il recommandé. Non sans préciser que cette mission incombe toutes les entités du pays : Elus, cadres, hommes politiques, chefs traditionnels, guides religieux, société civile, jeunes, femmes… « Je demande à chacun de faire sien cet engagement en posant chaque jour que la vie nous offre, des actes forts qui témoignent de cette volonté », a-t-il recommandé.

A l’image de toutes les populations présentes à ce rendez-vous, l’honorable maire N’guessan Affoué Jacqueline de Bouaké,  se dit particulièrement touchée par la densité du discours de Monsieur le Préfet, marqué par des termes comme la paix, le développement, la cohésion et l’entente. « Que les populations saisissent ce message pour que l’unité puisse  faire tache d’huile à Bouaké pour que la région du Gbêkê puisse avancer», a-t-elle déclaré à la presse.

Autre fait marquant dans cette célébration, c’est la présence du député-maire de la commune de Ziguinchor (Sénégal), Abdoulaye Baldé sur invitation du maire de Bouaké, Nicolas Djibo dans le cadre d’un projet de jumelage des deux communes. C’est dans cette optique qu’une rue de Bouaké a été baptisée ‘’Ziguinchor’’ au cours de cette cérémonie.

GEORGES KOUASSI